L’Aquila : «On est incapables de prévoir les séismes»

Le séisme survenu en 2009 avait dévasté la région et causé la mort de plus de 300 personnes.
Le séisme survenu en 2009 avait dévasté la région et causé la mort de plus de 300 personnes. Crédits photo : CHRISTOPHE SIMON/AFP

INTERVIEW – Jean-Paul Montagner, professeur de sismologie chargé des affaires internationales à l’Institut de physique du globe de Paris, réagit à la condamnation de scientifiques italiens après le séisme meurtrier de l’Aquila.

Jean-Paul Montagner. Crédits photo: DR
Jean-Paul Montagner. Crédits photo: DR

Les scientifiques italiens, accusés d’avoir sous-estimé les risques avant le séisme de L’Aquila qui avait fait 309 morts en 2009, ont été condamnés lundi à six ans de prison pour «homicide par imprudence» par le tribunal de cette ville des Abruzzes. La Commission italienne «grands risques» s’était réunie le 31 mars 2009 à L’Aquila, six jours avant le tremblement de terre. Ils étaient accusés d’avoir négligé des signes précurseurs présumés et d’avoir minimisé le risque encouru par la population. La Commission avait pourtant indiqué à l’issue de cette réunion qu’il n’était pas possible de prédire la survenue éventuelle d’un séisme important et avait recommandé de respecter davantage les mesures de prévention antisismiques, notamment dans la construction d’immeubles… (continua su lefigaro.fr)

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo di WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google photo

Stai commentando usando il tuo account Google. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...

Questo sito utilizza Akismet per ridurre lo spam. Scopri come vengono elaborati i dati derivati dai commenti.